Espoir québécois dans la lutte contre le cancer du sang

Mathieu Daunais Girouard a pris part au traitement expérimental. PHOTO : RADIO-CANADA

(Normand Grondin/ Radio-Canada) — En 2014, une équipe de chercheurs québécois mettait au point une méthode révolutionnaire pour multiplier les cellules souches de sang de cordon ombilical et permettre à un plus grand nombre de patients d’être traités pour leur cancer du sang. Cinq ans et deux essais cliniques plus tard, les résultats publiés dans la revue médicale The Lancet Haematology s’annoncent extrêmement prometteurs.

Il y a trois ans, Mathieu Daunais Girouard, un homme de 31 ans, a reçu un diagnostic de leucémie lymphoblastique aiguë, un cancer du sang très agressif.

Il a reçu une première transplantation de cellules souches provenant d’un donneur compatible, sa soeur. Mais quelques mois plus tard, il l’a rejetée et sa santé s’est gravement détériorée. (…)

voir version intégrale

share/partager