Des scientifiques impriment un mini-cœur en 3D

(Mathilde Ragot/ Top Santé) — Les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de décès dans les pays développés. Pour le moment, la transplantation cardiaque reste le seul traitement pour les patients qui souffrent d’une insuffisance cardiaque au stade terminal.

Mais le cœur est un organe fragile, et le nombre de donneurs reste limité. Afin de proposer une alternative au greffon, des scientifiques de l’Université de Tel-Aviv (Israël) ont travaillé sur un prototype de cœur humain… imprimé en 3D.

Ils expliquent leur démarche à travers une vidéo filmée par l’AFP, ainsi qu’un article publié dans la revue Advanced Science ce lundi 15 avril.

À partir de tissus humains et à l’aide d’une imprimante 3D, les scientifiques ont réussi à imprimer un mini-cœur de la taille d’une cerise, ne dépassant pas 2 cm de long pour un diamètre de 1,4 cm. (…)

voir version intégrale

share/partager