Avoir des relations sexuelles régulières réduit les chances de ménopause précoce

(Geneviève Andrianaly/ Femme Actuelle) — Faire l’amour, c’est en réalité allier l’utile à l’agréable. Une nouvelle étude estime qu’avoir moins de rapports sexuels réguliers pourrait conduire à une ménopause précoce.

Faire plus de câlins sous la couette ne fait de mal à personne. Bien au contraire, avoir des relations sexuelles régulières réduiraient les chances de ménopause précoce, selon une étude réalisée par des chercheurs de l’University College London.

Les scientifiques se sont appuyés sur une étude épidémiologique américaine appelée Study of Women’s Health Across the Nation (SWAN), qui examine la santé des femmes à leur âge moyen. (…)

voir version intégrale

share/partager